SAISON 7: 3 PROJETS SUR LA VALLÉE DE LA SEINE

La 7ème session d’Ergapolis porte sur le projet de développement de la Vallée de la Seine tel qu’initié par Antoine Grumbach dans sa réflexion sur le Grand Paris. Il s’inscrit dans les orientations de la stratégie de développement et d’aménagement de la Vallée de Seine formulée conjointement par l’Etat et les régions Normandie et Ile-de-France.

 COEUR VERT

CHANTELOUP

CENTRE D’AFFAIRES ST SEVER

ROUEN

BELBOEUF  BORDS DE SEINE

ROUEN

Cœur vert: de la réhabilitation des sols de la plaine à l’émergence d’une activité agricole éco innovante.
Voici le premier projet sur lequel les étudiants travaillent cette année : une plaine maraîchère de 360 hectares irriguée pendant 100 ans, délaissée suite à un arrêté préfectoral dénonçant la pollution des sols.
Aujourd’hui, c’est un espace ouvert en friche qui favorise le dépôt de déchets, et l’implantation des caravanes.

DEFIS DES ERGAPOLICIENS 

Proposer un projet prenant en compte les enjeux:

Economiques
Retrouver une activité agricole péri-urbaine
Développer de nouvelles filières non alimentaires en lien avec l’éco construction
Améliorer le paysage pour une meilleure attractivité


Environnementaux
Réoccuper le cœur de la bouccle
Contenir la pollution du sol en surface
Réaménager les espaces naturels


Paysagers
Restaurer une diversité paysagère
Offrir de nouveaux chemins de promenade aux habitants
Eviter le mitage de la plaine

Rénover le centre d’affaires Saint-Sever à Rouen, pour préparer l’arrivée de la nouvelle gare dans le quartier Saint-Sever nouvelle gare.

Une nouvelle gare voyageurs pour la Ligne Nouvelle Paris Normandie, le positionnement de l’Ile Lacroix et son lien au fleuve et à la ville, les interfaces entre l’urbain et le ferroviaire sur Rouen et Sotteville-lès-Rouen, voici les 3 enjeux de ce 2ème projet présenté cette année.
Au sein du projet Saint-Sever Nouvelle Gare le quartier historique de Saint-Sever doit être redynamisé à court et moyen termes, afin d’accueillir à l’horizon 2030 le nouvel équipement d’envergure qu’est la nouvelle gare centre le Rouen.

DEFIS DES ERGAPOLICIENS

Proposer, sur la base des pistes identifiées par les études préalables, ou de nouvelles pistes apportées par les étudiants, un plan d’action opérationnel.
Il s’agira, dans un premier temps d’identifier les éléments fédérateurs des pistes apportées par les réflexions de François Leclercq puis dans un deuxième temps, de proposer une programmation intégrant un des thèmes majeurs retenu du projet d’Antoine Grumbach sur la Vallée de la Seine et répondant aux enjeux locaux.

Un site en mutation économique

La situation le long de la Seine a conféré au site une dimension économique forte qui aujourd’hui manque de structuration. Les développements sur ce site se sont faits sans planification d’ensemble bien structurée : un urbanisme d’opportunité ou de cas par cas.

Les enjeux pour la Métropole sont de permettre à ce site de se développer sans perdre ses caractéristiques premières qui sont : une inscription exceptionnelle dans le paysage à magnifier, des fonctions urbaines en écho, en complémentarité avec le centre de la Métropole, et un site bordé par la Seine (avec tout ce que cela peut signifier en matière de richesse environnementale, de risque inondation, de vecteur économique)

DEFIS DES ERGAPOLICIENS 

Réaliser une analyse et un diagnostic du site

Proposer un ensemble de d’options stratégiques

Etablir un choix parmi ces options stratégiques

Proposer une programmation intégrant le thème choisi dans le projet d’Antoine Grumbach

Présenter un principe de phasage

Evaluer les coûts d’investissement et de fonctionnement du projet proposé.

Rédiger les grandes lignes d’un cahier des charges de consultation pour le lancement d’une étude urbaine pré opérationnelle.

LES EQUIPES

Équipe SEINOGRAPHIE

LAUREATS

Dans cette mise en scène, la Seine est de mise. L’équipe s’est approprié le concept de Ville-Nature pour nous guider progressivement vers une culture du paysage s’inscrivant dans la durée. Pour cela, elle s’inspire de la logique du « développement urbain orienté » exploré par l’atelier de projets « site et infrastructure » du MIT où un réseau d’espaces verts devient moteur de valorisation et de développement.

TRAVAIL RENDU (PDF)
Pierre-Yves Clément, sociologie – Université paris Nanterre
Lukas Daunora, architecture – ENSA Normandie
Cécile De Bezennac, économie – Ecole Centrale Supélec
Alicia Lugan, urbanisme – EUP
Adrien Leroy, architecture – ENSAVT
Clara Lesbros, architecture – ENSAVT
Alexandre Murer, ingénierie – UTC
Baptiste Pannetrat, architecture – ENSAVT
Vincent Poilleux,écologie -AgroParisTech

Équipe ERGAMOBILE

Ici l’équipe s’est saisie du sujet central de la liaison Paris Rouen Le Havre, en y apportant un éclairage tout à fait original. En contrepoint des flux, des différents modes de déplacement, de tous les mouvements qui caractérisent notre monde contemporain, ils prônent, pour l’aménagement des sites, la recherche de l’immobilité… Aurait-elle mis le doigt sur l’objectif caché de la ville durable ?

TRAVAIL RENDU (PDF)
Claire Benard, architecture ENSAVT
Claire Daugeard, sociologie – Université Paris Nanterre
Vincent Lafon, architecture ENSAVT
Morgane Lorrain, architecture ENSAVT
Laura Macaire, architecture ENSAVT
Alan Meheust, agronomie – Université Paris Sud
Pierre Morin, architecture – ENSA Normandie
Louis Rochoux, ingénierie – UTC
Pauline Soldevilla, urbanisme – EUP
Ange Sylva, urbanisme – EUP

Équipe AU QUAI!

C’est l’expression d’une accroche de tout un territoire sur son élément fédérateur: le fleuve. « Au quai ! » c’est aussi un élan vers le point nodal particulier d’un réseau complexe où l’humain imprime sa marque. Là, l’équipe s’est ouverte sur des rencontres et sur les conséquences de la difficulté d’échanger.

TRAVAIL RENDU (PDF)
Thamila Aouchiche, urbanisme – EUP
Maxime Bello, sociologie – Université Paris Ouest
Aurore Delarue, architecture – ENSAVT
Adrien Giuglio, architecture – ENSAVT
Névil Quentric, ingénierie – UTC
Constance Régnier, architecture – ENSA Normandie
Siamak Shoara, urbanisme – EUP
Yang Zhou,  architecture – ENSAVT